RSS : les actualités de l'archéologie préventive

Château de Dourdan : étude du parement de la courtine sud-ouest et des salles sud-est (Île-de-France, Essonne, Dourdan)
L?opération menée en 2011 sur le château de Dourdan (Essonne) et, plus précisément, l?étude des courtines sud-ouest a permis de relocaliser le logis royal (Philippe II Auguste : 1165-1223) détruit au cours du siège de 1591. Ces découvertes et l?intérêt qu?elles ont suscité vis-à-vis de l?ensemble de ce château prestigieux, avec la réalisation d?une maquette « numérique » en 2012, amènent quelques remarques complémentaires au rapport d?opération, en guise de prolongement méthodologique, sur l?interprétation des vestiges et les choix de « reconstitution ».lire la suite...
Sanctuaire et atelier de potier, IIe s. av. J.-C. ? IVe s. (Hérault, Magalas, Les Terrasses de Montfo)
Aujourd?hui couverte par un lotissement, la parcelle D 253 de la commune de Magalas a été occupée entre la fin du IIe siècle av. n. è. et le milieu du IVe siècle, aux abords immédiats d?un oppidum (VIe-Ier siècle av. n. è.) comptant parmi les plus importants de la zone nord-biterroise. Le site abrite un sanctuaire à partir de la fin du IIe siècle av. n. è. Durant la période augustéenne, jusque dans le courant du IIe siècle, les aménagements n?ont de cesse de faire l?objet de modifications et d?adjonctions architecturales, autant en remaniements du bâti proprement cultuel (péribole, temple, portique) que sur les aménagements profanes installés à son contact à partir du changement d?ère et voués à l?hébergement des pèlerins. lire la suite...
Occupation de l'âge du Bronze ancien, ensemble funéraire protohistorique, occupation agricole antique (Languedoc-Roussillon, Gard, Ligne Grande Vitesse, Contournement de Nîmes-Montpellier, Saint-Gervasy, Aubrespin, secteur 25)
La fouille réalisée sur la commune de Saint-Gervasy, lieu-dit Aubrespin, fait partie d?un ensemble important d?opérations généré par la construction de la Ligne à Grande Vitesse entre Nîmes et Montpellier. Malgré la modestie du décapage (un peu moins d?un hectare), les découvertes archéologiques ont le mérite de documenter un secteur peu investi par l?archéologie. Plusieurs phases chronologiques ont été reconnues et toutes témoignent d?occupation peu étendues et de courte durée. À proximité du cours du Vistre et à distance de tout habitat groupé, ces occupations s?apparentent principalement à des établissements ruraux, à l?exception de la Protohistoire, qui se matérialise par cinq enclos circulaires dont la vocation funéraire a pu être interrogée.lire la suite...
Le heurt de Bouvereul : étude d'un dépotoir public à Rouen au XVIe siècle (Normandie, Seine-Maritime, Rouen, 1 et 5A rue Pouchet, 15-23 rue Verte, 26 boulevard de la Marne)
Le projet de construction immobilière rue Pouchet-rue verte à Rouen a justifié un diagnostic archéologique (Guillot, 2012) suivi d'une fouille au cours du quatrième trimestre 2012. Elle a permis d'étudier la mise en place et l'organisation d'un grand dépotoir public au XVIe siècle, nommé heurt dans les textes (de l'ancien français hourd, tertre ou monticule). La parcelle fouillée se trouve au nord-ouest du centre-ville « historique », hors de l?enceinte mais aux abords du château du XIIIe siècle et d?un des principaux accès à la cité, la Porte Bouvreuil.lire la suite...
Habitat de la fin du IXe-début Xe siècle (Bretagne, Ille-et-Vilaine, Martigné-Ferchaud, La Grande Ragée)
Le site médiéval de La Grande Ragée à Martigné-Ferchaud (Ille-et-Vilaine) a fait l?objet d?une fouille archéologique au printemps 2014 sur le tracé de la future deux fois deux voies Rennes-Angers, après qu?un diagnostic en a révélé des indices (Barbeau, 2013). Sur une surface de près de 1,2 ha, nous avons pu mettre au jour les témoins d?une occupation rurale « calée » autour de la fin du IXe siècle pour une désertion probable dans les premiers temps du Xe siècle.lire la suite...
Gif-sur-Yvette, sud-ouest du rond-point de Corbeville (Île-de-France, Essonne)
La fouille réalisée en 2005-2006 sur la commune de Gif-sur-Yvette, dans l?Essonne, au lieu-dit « Le Rond-Point de Corbeville », s?inscrit dans une série d?opérations de diagnostics et de fouilles réalisées par l?Inrap sur le Plateau de Saclay dans le cadre des aménagements liés à l?Opération d?Intérêt Nationale menée par l?EPA Saclay pour la réalisation du développement du pôle scientifique sud-Paris. L?opération a permis la découverte, en rebord du plateau, des vestiges d?un village celtique de la fin du premier âge du Fer (fin du VIe-première moitié du Ve siècle av. J.-C.). Deux étapes d?occupation ont été perçues pour cette phase. Des témoins d?occupations plus récents (La Tène finale et Gallo-romaine) sont également présents.lire la suite...
L'occupation d'une terrasse en rive droite du Lot du Bronze final au XIIe siècle ap. J.-C. (Aquitaine, Lot-et-Garonne, Saint-Sylvestre-sur-Lot, Bourg Est et Bourg Nord, ZAC de La Mariniesse)
L?opération archéologique réalisée à Saint-Sylvestre-sur-Lot est le prolongement d?un diagnostic mené par Frédéric Sergent (2010) sur environ 10 ha, dont les résultats étaient suffisamment riches et pertinents pour qu?ils conduisissent le service régional de l?Archéologie à prescrire l?ouverture d?une fouille sur un secteur de 3,2 ha. Les résultats de cette fouille sont ici directement livrés à la suite des expertises réalisées par la Commission territoriale de la recherche archéologique de l?interrégion Sud-Ouest. Localement le secteur demeurait jusqu?alors peu exploré par l?archéologie ; il était toutefois attendu qu?y soit détectée une occupation humaine sur une longue durée : terrasse en limite de zone inondable, exposition plein sud, proximité d?un cours d?eau (le Lot) et d?un point de passage d?une rive à l?autre. Ainsi, ont pu être identifiées quatre occupations entre le Bronze final et le XIe siècle de notre ère, cela malgré les difficultés d?observations archéologiques propre à un terroir qui fut mis en culture par la suite, jusqu?à nos jours, entraînant arasement ou disparition des vestiges antérieurs et « fugacité » des indices.lire la suite...
Nouvelles observations sur l'occupation laténienne (IIe s. av. J-C.) et gallo-romaine (Ier-IIe s. ap. J-C.) de Bas-en-Basset
L?identification des « agglomérations ouvertes » de la fin de l?âge du Fer (IIIe-Ier s. av. J.-C.) au sein de l?actuelle Auvergne, dont les limites recouvrent celles des territoires gaulois des Arvernes (Puy-de-Dôme, Cantal, Allier), des Vellaves (Haute-Loire) et des Ambluarètes (Allier), est relativement récente. Les premières hypothèses formulées en ce sens ont d?abord concerné le bassin de Clermont-Ferrand avec la mise en évidence, vers 1980, d?une première grande agglomération, connue dans la littérature archéologique sous le nom de site « d?Aulnat », quelques kilomètres à l?est de la métropole clermontoise. Dans le courant de la décennie suivante, un second site est localisé à une trentaine de kilomètres plus au nord, à l?emplacement de l?actuelle localité d?Aigueperse. Depuis, le dossier s?est considérablement enrichi et une dizaine d?agglomérations gauloises non fortifiées sont aujourd?hui identifiées de façon plus ou moins assurée en Auvergne : Les Martres-de-Veyre, Saint-Flour, Saint-Paulien, Brioude, Bas-en-Basset ; auxquelles peuvent s?ajouter, bien que moins certaines, La Roche Blanche, Lezoux et Ambert. Bien que la connaissance de ces sites soit encore souvent très largement lacunaire, les fouilles réalisées sur certains d?entre eux permettent d?en préciser les caractéristiques (chronologie, taille, la structuration interne...).lire la suite...
Riom, Chemin des Vignes
La commune de Riom est une des trois villes médiévales de la Limagne avec Montferrand et Clermont sur la voie Regordane, qui relie le bassin parisien au Languedoc. Au début du Moyen Âge, le site est à mi-distance entre Riom et l?abbaye mérovingienne de Mozac. La fouille a révélé une occupation du haut Moyen Âge (IXe s.), non stratifiée, composée d?un bâtiment d?habitation excavé et d?une petite construction sur poteaux, implantés dans deux parcelles laniérées fossoyées. Le tout est complété par des structures agraires de type fosses et fosses-silos. Si les sols médiévaux ont logiquement disparu sur ce terrain en pente à faible recouvrement sédimentaire, les comblements des structures en creux ont livré du mobilier et des écofacts abondants et dans un bon état de conservation. Ainsi l?étude du bâtiment excavé, comprenant un volet micro-morphologique, permets de proposer une restitution des élévations : les murs bâtis sur le périmètre externe du creusement, sont constitués de solins maçonnés et d?élévation en terre (pisé probable) soutenant la charpente. Un drain souterrain, réutilisant des éléments d?hypocauste de la villa antique voisine, permets d?évacuer les eaux infiltrées. Après un effondrement de tout ou partie des superstructures, le bâtiment connait une seconde vie avec la reconstruction des murs en terre et une nouvelle charpente à deux pans reposant en partie sur des poteaux axiaux. Le sol est alors surélevé, rendant alors obsolète l?ancien système d?évacuation des eaux.lire la suite...
Vigneux-sur-Seine, Le Clos de la Régale
Le site de Vigneux-sur-Seine « Le Clos de la Régale » (Essonne) a été fouillé en 2007/2008 sur une surface de 5,5 ha, préalablement à la réalisation d?un aménagement pavillonnaire. La parcelle occupe un rebord de plateau bordé par l?Oly, un ru affluent de la Seine, et présente une forte déclivité nord-est.lire la suite...
Nouvelle occupation du Premier Moyen Âge (fin VII-Xe s.) au c?ur du village actuel
Le village de Léry se situe dans l?Eure, dans la boucle du Vaudreuil lieu des confluences de l?Eure et de l?Andelle avec la Seine. Ce secteur de la vallée est largement investi par l?archéologie avec de nombreuses découvertes anciennes, les surveillances et fouilles du service régional de l'archéologie, en particulier en carrières, à partir des années 70 et, enfin, depuis les années 1990 par le développement de l?archéologie préventive toujours en carrière, mais aussi dans le cadre de projets routiers, de ZAC ou de constructions immobilières.lire la suite...
Cercles de l'âge du Bronze et exploitation rurale antique, Lamballe
La fouille préventive effectuée en 2013 à Lamballe dans les Côtes-d?Armor, au lieu-dit la Grande Chapelle, fait suite à un diagnostic réalisé en 2008 par É. Roy (Inrap). Étudiées sur une surface de 1,5 ha, les occupations se déploient sur le versant nord-est d?un plateau qui domine la vallée du Gouessant et dans un environnement archéologique particulièrement riche. Le site de La Tourelle, fouillé en 2006-2007 par S. Blanchet (Inrap), se trouve ainsi en rebord de ce plateau, à quelques centaines de mètres au sud de l?opération. Occupé dès le Néolithique, l?âge du Bronze verra la réalisation d?une enceinte ovalaire à fossé interrompu et doublé d?un rempart, enserrant un espace de près d?1 ha. Par son aspect monumental, l?enceinte imprégnera durablement le paysage, depuis la fin du Premier âge du Fer jusqu?au haut Moyen-Âge. Enclos et systèmes parcellaires successifs se grefferont en effet sur celle-ci et sur un axe de circulation certainement déjà présent dans le paysage dès l?âge du Bronze.lire la suite...
Indices de fréquentation au Néolithique ancien et occupations du Bronze final au second âge du Fer, au pied du Mont Berru
La fouille réalisée sur la commune de Berru (Marne) au lieu-dit « La Maladrerie », se situe au pied du versant nord du mont de Berru, butte témoin du plateau tertiaire d?Île de France. Si le secteur est réputé pour ses découvertes lithiques préhistoriques, il l?est surtout pour ses nécropoles du début du second âge du Fer. Ces anciennes fouilles de la fin du XIXe et du début du XXe siècle ont contribué à définir la chronologie de La Tène ancienne en France septentrionale, ainsi que le groupe social singularisé par les tombes à char. La tombe à char du lieu-dit « le Terrage » est un des exemples les plus anciens du groupe 1 des tombes à chars, attribuée à la fin du Ve et au début du IVe siècle avant notre ère et connue pour avoir livré le casque de « type Berru » : un casque en bronze martelé orné de corail et de palmettes gréco-étrusques gravées, caractéristiques du Premier style de l?art celtique.lire la suite...
Chronologie et interprétation des occupations humaines du deuxième âge du Fer au haut Moyen Âge
La fouille préventive réalisée au Buy, à Montignac (Dordogne, Nouvelle-Aquitaine), en 2011, a signé le début d?une aventure archéologique toujours en cours actuellement. Les opérations portant sur ce lieu-dit, implanté à 1 km à l?est du bourg actuel, se succèdent depuis 2005, au rythme des constructions pavillonnaires. Elles lèvent progressivement le voile sur un site connu depuis le XIXe siècle par les érudits et antiquaires locaux comme une villa gallo-romaine. Une première fouille préventive concerne en 2005 la partie méridionale du gisement. Avec la mise au jour d?une maison implantée à un carrefour de voies et datée des Ier-IIe siècles, des doutes sont alors émis quant à l?interprétation traditionnelle du site.lire la suite...
Condé-sur-Suippe : l?oppidum du « Vieux Reims »
L?opération de fouilles préventives menée en 2012 au c?ur de l?oppidum de Condé-sur-Suippe/Variscourt concernait une surface de 1 200 m² dans l'enceinte de l'ancienne sucrerie. Cette fouille faisait suite à deux diagnostics qui avaient mis en évidence l'existence de secteurs préservés au sein du site industriel. Un des intérêts de cette fouille est d?avoir, malgré la surface restreinte, livré un focus sur un nouveau secteur de cet oppidum, bien connu des protohistoriens. Elle vient compléter les informations acquises lors de fouilles de grande envergure réalisées dans les années 70 et 80 mais dont les résultats n?ont été que partiellement publiés . Ces nouvelles données s?intègrent dans l?axe 5 de la programmation de la recherche archéologique en France, en ce qu?elle concerne l?organisation d?un site fortifié à caractère urbain.lire la suite...
Du XIe au XVe siècle : dans l?aire d?influence du repaire noble de Borie Porte
Borie Porte, sur la commune de Trélissac (24), est implanté à l?est de Périgueux, en rive droite de l?Isle dont la vallée présente dès le Paléolithique un fort potentiel archéologique. Ce qui est aujourd?hui une zone d?activité d?une vingtaine d?hectares a donné lieu en 2009 à un diagnostic archéologique (Fourloubey 2010). La mise en évidence d?une occupation médiévale originale, centrée autour de l?extraction de grèzes (limons et castines calcaires) a justifié la prescription d?une fouille sur deux secteurs distincts d?une surface totale d?1,6 ha, l?un au bas d?un versant séparant le plateau de la vallée et l?autre sur la terrasse alluviale. Les premiers témoins structurés, présents dans les deux secteurs, sont attribués à la fin de l?âge du Fer et représentés par une fosse dépotoir ainsi que quelques structures en creux de type trou de poteau.lire la suite...
Un établissement agricole du second âge du Fer
Le site d?Erbrée «?La Huperie?» en Ille-et-Vilaine, a fait l?objet d?une fouille durant l?hiver 2014-2015 à l?emplacement d?une future plate-forme logistique d?Inter-Marché. Elle fait suite à un diagnostic réalisé en 2014 (Aubry, 2014). Le projet initial portant sur 24 ha, ce sont 6,25 ha qui ont été décapés dans le cadre de cette fouille. L?ensemble est situé sur un plateau à une altitude moyenne de 133 m NGF, dominant un réseau hydrologique assez fourni et reposant sur des formations limoneuses éoliennes venant recouvrir des altérites du Briovérien. Il se présente sous la forme d?une ferme indigène isolée, dont l?occupation est attestée du Hallstatt final jusqu?à la fin de La Tène finale. Quelques rares indices laissent penser à une présence humaine à l?époque antique et médiévale, sans qu?il soit possible de parler de perduration et sans que le diagnostic ait permis de localiser leur emplacement.lire la suite...
La maison de convalescence du gouverneur Tardy de Montravel (1861-1865)
Les opérations archéologiques de diagnostic et de fouilles menées entre 2014 et 2016, sur la colline de Montravel répondaient à une demande de la Collectivité territoriale de la Guyane en préalable à un projet d?aménagement touristique du site. Réalisée en 2014, la phase de diagnostic a concerné l?ancien jardin d?enfants aménagé sur le plateau, où ont été retrouvés les vestiges des constructions lancées par le gouverneur Montravel, dans la seconde moitié du 19e siècle. La partie basse du site où se trouve la plage a fait également l?objet de sondages archéologiques tandis qu?une prospection pédestre de la colline, visant à observer l?ensemble des vestiges visibles, est venue compléter cette phase d?étude préalable. La fouille effectuée en 2016 s?est concentrée sur la partie du plateau sommital sur laquelle le projet d?aménagement avait prévu la construction d?un bâtiment.lire la suite...
LGV SEA, Le Canton des Bergauds : un cas original d?azilianisation
lire la suite...
Mas de Vignoles IX
La fouille de Mas de Vignoles IX s?est déroulée en 2004 et portait essentiellement sur la fouille d?une occupation rurale protohistorique accolée à un tronçon de voie probablement contemporain. Dans les emprises à décaper, un peu plus de 3 hectares, le diagnostic avait également permis la détection de vestiges du Néolithique, moyen et final, et de l?Antiquité romaine. À cette époque, c?était la première fois qu?un décapage d?une certaine ampleur portait sur l?étude d?un établissement rural gaulois à distance de l?oppidum. Les questions qui se posaient étaient de savoir si ce type d?établissement avait été habité de façon pérenne, comment il était structuré et surtout quelles activités agricoles ou autres étaient pratiquées.lire la suite...
Des occupations gauloises et antiques sur le plateau des Courattes
De l?oppidum gaulois au village actuel, l?histoire de Saint-Marcel (Argentomagus), dans l?Indre, est riche et complexe. Le site archéologique a fait l?objet de nombreuses interventions archéologiques programmées ou préventives, en particulier sur le plateau des Mersans, où s?étendent l?occupation gauloise et une partie de l?agglomération secondaire antique, notamment le sanctuaire. Les secteurs périphériques sont moins bien connus. Du nord-ouest au nord-est des Mersans, les grandes voies interurbaines du plateau dominant la Creuse traversent le secteur des Courates pour relier l?agglomération. Différentes mentions y font état de vestiges, mais leur organisation et leur nature demeurent méconnues. Dans ce contexte et préalablement à la construction d?une maison individuelle, une opération de diagnostic a été réalisée en 2013 par R. De Filippo (Inrap), rue des Courattes, sur la parcelle cadastrée AV 200. Après prescription du service régional de l?Archéologie du Centre-Val-de-Loire, une fouille préventive a été menée par l?Inrap sur l?ensemble de la surface de la parcelle, soit 1 700 m².lire la suite...
Les formes de l?habitat rural au Moyen Âge en Limagne septentrionale et Sologne bourbonnaise

Des terres noires fertiles de Limagne aux plateaux sablo-argileux de la Sologne bourbonnaise, les paysans du Moyen Âge ont façonné des paysages que l?on connaît encore aujourd?hui. Mais l?histoire de leur implantation sur ces terres n?a rien de linéaire. Pour la première fois depuis les années 1960, une équipe réunissant archéologues, historiens, géologues, carpologues, céramologues et autres spécialistes propose une synthèse sur les formes de l?habitat rural en Limagne et Sologne bourbonnaise au Moyen Âge. Une grande partie des informations architecturales, techniques et environnementales restaient, en effet, inexploitées. Cette diversité des approches a permis un regard renouvelé sur les conditions d?implantations des populations rurales, notamment en étudiant les marqueurs géologiques de catastrophe, mais aussi en replaçant toutes les études dans une perspective historique plus précise grâce à de nouvelles datations. Toute la richesse de l?économie végétale médiévale régionale s?en trouve révélée.

lire la suite...
Produire et travailler le fer : Les ateliers de l?est du Bassin parisien du Ve siècle av. J.-C. au Xe siècle apr. J.-C.

Croisant des études archéologiques et des analyses archéométriques, cette synthèse présente le poids de l?économie du fer dans l?est du Bassin parisien, du premier âge du Fer au premier Moyen Âge. Les apports de cette recherche concernent les mutations technologiques dans le système de production d?objets en fer. L?attention portée à la part du recyclage dans la production modifie quelque peu les discours antérieurs sur les essais de quantification des types d?objets forgés (outils, armes, parures?). Au-delà, le lien entre le statut des sites fouillés (exploitation agricole, hameau rural, site fortifié, grosse agglomération) et le type d?activité de forge qui y a été exercée a permis de distinguer le contrôle politique de la production de certains objets. Et enfin, revenant sur des idées reçues, les auteurs se sont attachés à discerner, dans une perspective historique, les circuits de diffusion de ces objets de fer.

lire la suite...
Recherches archéologiques

La collection « Recherches archéologiques » publie, à destination de la communauté scientifique, des monographies et des synthèses issues d?opérations d?archéologie préventive menées par l?Institut national de recherches archéologiques préventives.

lire la suite...
Arles, la pompéienne

Avec Julien Boislève, archéologue à l'Inrap et spécialiste des peintures murales et stucs d'époque romaine, appelé aussi un toichographologue, Alain Genot, archéologue au Musée départemental Arles Antique, et Marie-Pierre Rothé, responsable de l?opération archéologique au Musée départemental Arles antique.

lire la suite...
Archéologie subaquatique et sous-marine

L?archéologie préventive s?applique « à terre et sous les eaux ». L?Inrap est doté d?un pôle spécialisé chargé de conduire les opérations préventives subaquatiques et sous-marines, sur l?ensemble du territoire national, métropolitain et ultra-marin, en eau douce comme en mer.

lire la suite...
Occupations rurales de la Préhistoire au Moyen âge à Villeblevin (Yonne)

À Villeblevin, l'Inrap a mis au jour près de 30 silos de types et de tailles variables, s'échelonnant de l'âge du Bronze au Moyen Âge. Ces vestiges suggèrent une activité à dominante agricole, ainsi que la présence d'habitats à proximité. 

lire la suite...
Archaeological Prospection and Field Evaluation Practice from Bologna Process to Convention of La Valetta. Do We Practice What We Preach? - Session colloque annuel EAA 2022

Session organisée dans le cadre du thème 1 "Archaeologists and Archaeology Here and Now" du colloque annuel de l'EAA (European Association of Archaeologists) qui aura lieu à Budapest du 31 août au 3 septembre 2022.

lire la suite...
L'Oppidum gaulois de Moulay

À Moulay (Mayenne), à l'extrémité d'un vaste promontoire granitique situé à la confluence des rivières de la Mayenne et de l'Aron, la fouille de l'oppidum a débuté fin 2009.

lire la suite...
Découverte d'une nouvelle tombe princière du Ve siècle avant notre ère

Depuis octobre 2014, une équipe d'archéologues de l'Inrap fouille, sur prescription de l'État (Drac Champagne-Ardenne), une tombe princière datée du début du Ve siècle avant notre ère, dans un complexe funéraire monumental exceptionnel, à Lavau (Aube). 

lire la suite...
Quaternaire 13 : Des bassins sédimentaires aux bassins industriels : changements climatiques, géomorphologie, dynamiques de peuplement humain et impacts environnementaux

Colloque international de l'Association Française pour l'Étude du Quaternaire ? Comité National Français de l'International Quaternary Association (AFEQ - CNF INQUA) organisé à Strasbourg par le Laboratoire Image Ville Environnement (LIVE - UMR 7362, CNRS, Université de Strasbourg et E?cole Nationale du Ge?nie de l?Eau et de l?Environnement de Strasbourg).

lire la suite...
Rapport d?opération

Le rapport d?opération archéologique est un document administratif, scientifique et patrimonial, qui présente les résultats d?une opération et marque son achèvement.

lire la suite...
Catalogue Dolia

Le catalogue Dolia signale les fonds documentaires scientifiques de l?Inrap auxquels il donne en partie accès au format numérique. Cet outil contribue à la diffusion des résultats des opérations d'archéologie préventive et concourt à la mission de diffusion culturelle et de valorisation de l'archéologie de l'Institut.

lire la suite...
Des thermes et une « salle de sports » à Beutin (Pas-de-Calais)

Un édifice thermal à circuits balnéaires distincts, dont l?un semble avoir été dédié à des activités sportives, a été mis au jour en 2013 par les archéologues de l?Inrap à Beutin (Pas-de-Calais). Une publication de David Labarre (Inrap) dans la revue Gallia dresse le bilan de cette découverte unique dans le nord de la Gaule.

lire la suite...
De nouveaux projets scientifiques et culturels entre le Musée d'archéologie nationale et l'Inrap

Rose-Marie Mousseaux, directrice du Musée d?Archéologie nationale, Dominique Garcia, président de l'Inrap, et Daniel Guérin, directeur général de l'Inrap, ont signé une convention-cadre confirmant leur volonté de collaborer durablement sur des missions de recherche et de diffusion scientifique et culturelle de l'archéologie.

lire la suite...
Les Celtes et Gaulois, entre Préhistoire et Histoire

Le Pôle d'interprétation de la Préhistoire propose, en partenariat avec l'Inrap, une conférence avec Dominique Garcia, président de l'Inrap, qui présentera le résultat des dernières?grandes découvertes de l'archéologie celtique en tentant de mettre en lumière "l'entrée dans l'Histoire" des Gaulois.

lire la suite...
Témoignages de deux crises de mortalité moderne dans le grand cimetière
La fouille réalisée en 2002 à Issoudun (Indre), au lieu-dit « Les Champs-Élysées », était liée à un projet municipal de construction d?un centre des congrès, de l?Image et du multimédia. L?emplacement retenu s?inscrivait au sein d?un vaste jardin public de plus de 12000 m² créé en 1820 et succédant à un important cimetière médiéval et moderne. Les secteurs fouillés, d?une surface totale de 1341 m², ont tous révélé des sépultures et sont donc bien implantés au sein d?un ancien espace funéraire. Les tombes les plus anciennes s?inscrivent dans un horizon daté des XI-XIIe s. soit une période un peu plus précoce que ce que laissait imaginer les quelques sources textuelles consultées.lire la suite...
Occupation de la plaine de Nîmes au Néolithique

Au Mas de Vignoles, dans la plaine de Nîmes, l'Inrap fouille une zone de 4,5 hectares et met au jour des occupations qui s?échelonnent de la Préhistoire jusqu?à l?Antiquité. Les vestiges, pour l'essentiel datés du Néolithique moyen (4700-3500 avant J.-C.),  documentent l'habitat, l'artisanat et les rites funéraires de populations se rapportant à la culture dite du Chasséen, rarement appréhendée sur une aussi vaste surface dans une région connue surtout pour ses sites antiques.

lire la suite...
Archéologies de la Seconde Guerre mondiale

Gwenaël Mercé, archéologue à l?Inrap et Pierrick Tigreat, du service départemental d'archéologie du Val d'Oise présenteront au musée de l?Ordre de la Libération l'apport de l'archéologie préventive dans la compréhension des conflits contemporains.

lire la suite...
RTE et l'Inrap renouvellent leur convention-cadre de partenariat

Dominique Garcia, président de l'Inrap, et Xavier Piechaczyk, président du directoire de Réseau de transport d'électricité (RTE), en présence de Daniel Guérin, directeur général de l'inrap, et de Vincent Feltin, responsable du groupe Concertation de RTE, ont renouvelé, jeudi 6 janvier, leur convention-cadre de partenariat pour la réalisation et la valorisation des opérations d'archéologie préventive menées à l'occasion des travaux d'aménagement conduits par RTE. La durée de cette convention est de 5 ans.

lire la suite...
ERC RurLand

Étude de l?espace rural dans le quart Nord-Est de la Gaule, du début de La Tène D1 (milieu du 2e s. av. J.-C.) à l'Antiquité tardive (fin du 5e s. ap. J.-C)

lire la suite...
« Néolithique », une saison scientifique et culturelle fertile

L?Inrap a mis à l?honneur pour sa saison scientifique et culturelle 2021 le Néolithique, période charnière de notre histoire qui voit le développement de l?agriculture et de la domestication animale et le passage à un nouveau mode de société, basé sur la production. Retour sur une saison riche en événements et en nouveaux éclairages sur cette période de 3000 ans...grâce à l'essor de l'archéologie préventive !  

lire la suite...
Les fouilles récentes de la Place Nationale à Montauban

Présentation des résultats de la fouille menée par l?Inrap au printemps 2021. Les principales découvertes concernent les niveaux de sols de la place depuis le XIVe siècle, une série de caves modernes (XVIe siècle) bâties en briques, se rattachant à des activités de boucheries, les vestiges de la maison consulaire mise en place dès le XIIIe siècle et qui perdure jusqu'au début du XVIIIe et enfin la fouille du puits de la Place qui a livré un mobilier du XVIIIe siècle particulièrement abondant (céramique, faune, bois, cuirs, verre, monnaies, objets métalliques...).

lire la suite...
Antipolis, la ville romaine. Dernières découvertes

Habitat ligure, comptoir massaliète puis chef-lieu de cité à l'époque romaine, Antibes est l'héritière d'une longue histoire urbaine. Dans le cadre d'un projet collectif de recherches portant sur la période romaine, de nouvelles données ont été confrontées, résultant des travaux d?archéologie préventive menés par l?Inrap, la relecture des découvertes anciennes, les sources écrites et les études sur les mobiliers conservés par le musée d'Archéologie de la ville. La publication d'un ouvrage de synthèse sur la ville romaine, l'urbanisme et le port d'Antipolis durant les premiers siècles de notre ère permet la présentation de ces nouvelles études.

lire la suite...
Antipolis, la ville romaine. Dernières découvertes

Habitat ligure, comptoir massaliète puis chef-lieu de cité à l'époque romaine, Antibes est l'héritière d'une longue histoire urbaine. Dans le cadre d'un projet collectif de recherches portant sur la période romaine, de nouvelles données ont été confrontées, résultant des travaux d?archéologie préventive menés par l?Inrap, la relecture des découvertes anciennes, les sources écrites et les études sur les mobiliers conservés par le musée d'Archéologie de la ville. La publication d'un ouvrage de synthèse sur la ville romaine, l'urbanisme et le port d'Antipolis durant les premiers siècles de notre ère permet la présentation de ces nouvelles études.

lire la suite...
ANCESTRA

Caractérisation du peuplement de la France grâce à l'ADN ancien depuis le Néolithique jusqu'au haut Moyen Âge.

lire la suite...
Guide pratique de l'aménageur

Vous avez un projet d'aménagement, un diagnostic d'archéologie préventive vient d'être prescrit par le préfet de région : ce guide se propose de répondre à vos principales interrogations.

lire la suite...
Activités de recherche

Programmes de recherche collectifs ou individuels soutenus par l'institut au niveau régional, national, européen ou international.

lire la suite...
La France au prisme des archéologues

Ce que nous proposent aujourd'hui les archéologues, c?est un livre rouge-orangé, où s?entrelace une série de lettres, constituant un slogan « La fabrique de la France », livre rédigé sous la direction de Dominique Garcia, président de l?Inrap, professeur d?archéologie à l?université Aix-Marseille et de l?Institut Universitaire de France, directeur de l?École doctorale pluridisciplinaire et vice-président du Conseil National de la Recherche Archéologique (CNRA), membre de plusieurs conseils scientifiques dont celui du Musée du Louvre et de l?EPCC Bibracte, invité pour en parler.

lire la suite...
Des occupations gauloise et romaine à Saint-Sauveur (Somme)

À Saint-Sauveur, l?Inrap a fouillé une occupation couvrant les époques gauloise et romaine. Il comprend notamment une nécropole et un habitat gaulois dont les archéologues ont pu suivre l?évolution vers un habitat romain aisé. Cette fouille qui a livré un important trésor monétaire complète celle de 2015 qui avait également révélé plusieurs structures un riche mobilier.

lire la suite...
Paris Musées et l'Inrap nouent un partenariat scientifique et culturel

Le 5 janvier, Dominique Garcia, président de l'Inrap, et Anne-Sophie Gasquet, directrice générale de Paris Musées, en présence de Daniel Guérin, directeur général de l'Inrap, et de  Charles Villeneuve de Janti, directeur des collections et de la recherche à Paris Musées, ont signé un accord-cadre formalisant leur souhait de se rapprocher afin de mener des missions communes de recherche et de diffusion culturelle autour de l'archéologie. 

lire la suite...
Les surprises des sous-sols du boulevard Sébastopol à Paris : archéologie du cimetière de la Trinité

Une équipe de l'Inrap fouille jusqu'en mars 2015, sur prescription de l'État (Drac Île-de-France), 100 m² des caves du Monoprix Réaumur-Sébastopol à Paris (2e arr.) avant leur réhabilitation en lieux de stockage.

lire la suite...
Le père Noël est? un archéologue !

Avec Jean-Paul Demoule, archéologue et préhistorien français, professeur émérite de protohistoire européenne à l?université Paris-1 Panthéon-Sorbonne, membre honoraire de l'Institut universitaire de France et ancien président de l'Inrap. Il endosse aujourd?hui l?habit du père Noël pour évoquer son dernier bel ouvrage, La Préhistoire en 100 questions.

lire la suite...
Que savons-nous des cités romaines ?

Avec Ricardo González-Villaescusa, professeur d?Archéologie de la Gaule et du Nord-Ouest européen à Université Paris-Nanterre.

lire la suite...
L?Inrap a vingt ans !

2002 - 2022 : l?Inrap célèbre ses vingt ans d?existence, de recherches et de découvertes archéologiques. De 2002 à 2021, ses archéologues ont réalisé près de 50 000 opérations archéologiques, dont 5 000 fouilles en France métropolitaine et ultramarine. 

lire la suite...
Restauration de l?ancienne église Saint-André de Belvézet (Gard)

Occupée de la fin de l?Antiquité tardive jusqu?au milieu du XIXe siècle, l?ancienne église Saint-André fait l?objet d?un projet de réhabilitation et de mise en valeur par la commune de Belvézet. Dans le cadre de ces travaux, une fouille archéologique préventive et un suivi de travaux ont été dirigés sur plusieurs secteurs intérieurs et extérieurs de l?église.

lire la suite...
Conférence dessinée : débat chez les hominidés, des outils avant les hommes ?

Une chercheuse et une illustratrice vous emmène dans un récit des origines humaines et de l'invention de l'outil. Une spécificité d'un de nos plus anciens représentants des hominidés connus, Homo habilis, serait remise en cause par les découvertes sur le site de Lomekwi au Kenya. C'est ce que nous allons découvrir lors de cette rencontre entre Sophie Clément, archéologue à l?Inrap et Virginie Nahon, illustratrice.

lire la suite...
Devenez mécène des Journées européennes de l'archéologie

Depuis 2010, le ministère de la Culture confie à l?Inrap la coordination et la promotion des Journées européennes de l'archéologie qui ont lieu chaque année le troisième week-end de juin.

lire la suite...
Chemins, mobilités et circulations en Bretagne de l'âge du Bronze à nos jours. Lecture diachronique et pluridisciplinaire

Colloque organisé par Fabien Colleoni (Rennes 2), Gilles Leroux (Inrap) et Magali Watteaux (Rennes 2).

lire la suite...
La pars rustica d?une villa romaine à Salouël (Somme)

En 2008, une équipe de l?Inrap a fouillé la moitié sud de la pars rustica d?une villa gallo-romaine à Salouël, près d?Amiens, préalablement à la construction d?un lotissement. Dix ans plus tard, grâce à un projet d?extension du lotissement, l?opportunité a été donnée aux chercheurs de l?Inrap de compléter les données de la fouille initiale en explorant cette fois la moitié nord de la pars rustica.

lire la suite...
Saison Néolithique

Dernière période de la Préhistoire, le Néolithique est une époque clé pour l?histoire de l?humanité. Elle se situe, pour la France, entre 5800 et 2500 ans avant notre ère environ. Premiers villages, cultures des céréales, élevage : les innovations néolithiques ont marqué un tournant dans les modes de vie. 

lire la suite...
La découverte d?une nécropole du Bas-Empire renouvelle l?histoire de l?Île-Rousse (Haute-Corse)

Dans la commune d'Île-Rousse, au pied de l?église de l'Immaculée Conception, l'Inrap vient de mettre au jour une quarantaine de tombes datées des IIIe - VIe siècles de notre ère. Les défunts sont inhumés majoritairement à l'intérieur de grandes amphores provenant de Tunisie. 

lire la suite...
La plus ancienne carte d?Europe ?

La dalle ornée de Saint-Bélec à Leuhan (Finistère) est probablement la plus vieille représentation cartographique d?un territoire connue en Europe. Yvan Pailler, chercheur à l?Inrap, mis à disposition de l?université de Bretagne Occidentale, et Clément Nicolas, post-doctorant Marie Curie/Bournemouth University dévoilent leurs conclusions sur cette exceptionnelle découverte.

lire la suite...
De nouvelles données sur l'occupation du plateau de Croixrault (Somme)

À Croixrault, l'Inrap a mené une fouille sur un vaste plateau entre 2020 et 2021 qui a révélé une occupation permanente du site entre l'âge du Bronze et le Moyen Âge. Les recherches portent particulièrement sur un village médiéval et son cimetière mais l?intérêt de cette fouille réside aussi dans la compréhension de l?évolution morphologique des exploitations agricoles depuis l?époque gauloise. 

lire la suite...
Le Néolithique, si loin, si proche

Épisode 7 : Le Néolithique est un point de bascule pour l?Histoire de l?humanité, à tel point que certains chercheurs y voient l'origine de l'anthropocène. Cette nouvelle ère géologique marque l?avènement des humains comme principale force des changements sur terre. Or, dès le Néolithique, les forêts se transforment en pâtures, les humains se sédentarisent, les animaux sont domestiqués, les espèces végétales sont hybridées?

lire la suite...
Les routes de l'humanité

Épisode 6 : Sommes-nous bien conscients que nous, homo sapiens, avons passé 97% de notre temps sur terre à être nomades ?

D'homo erectus jusqu'à nous, les migrations sont le lot de l?humanité. « Out of Africa », « révolution néolithique », « invasions barbares » : les mouvements de population, leurs logiques, ont évolué au cours du temps, façonnant ainsi la longue histoire de l'humanité. Volontaires ou contraints, ces déplacements ont induit diaspora, colonisation, métissage, intégration ou ségrégation? L'archéologie est là pour nous le rappeler.

lire la suite...
Des livres d'archéologie sous le sapin

Feuilletez la sélection d?ouvrages proposée par l?Inrap et ses coéditeurs. Un choix de livres à destination des petits et plus grands, des spécialistes comme des curieux, pour satisfaire votre soif de connaissance autour de l?archéologie.

lire la suite...
Premiers résultats des fouilles de l'îlot Saint-Vincent à Blois (Loir-et-Cher)

À Blois, l'Inrap fouille actuellement l'îlot Saint-Vincent, un îlot urbain où les occupations des époques moderne et contemporaine ont été mises au jour lors d'un premier décapage, de part et d?autre de l?ancien tracé de la rue du Pont du Gast.

lire la suite...
La place de l'animal dans les sociétés néolithiques

Archéozoologue à l'Inrap, Lamys Hachem vient de signer avec Ginette Auxiette (Inrap), Farm, Hunt, Feast, Celebrate. Animals and Society in Neolithic, Bronze and Iron Age Northern France, une synthèse sur 5000 ans d'histoire de l'homme et de l'animal dans le nord de la France. Elle revient dans cet entretien sur la place centrale de l'animal sauvage et domestiqué dans les sociétés néolithiques.

lire la suite...
Une sépulture collective à Saint-Doulchard (Cher)

À Saint-Doulchard, l'Inrap a mis au jour une sépulture collective du Néolithique récent contenant une quarantaine de défunts, un type de structure jusqu?alors inconnu dans le département.

lire la suite...
Les sites de hauteur, habitats fortifiés de l?âge du Bronze et l?âge du Fer, de la palissade en bois aux remparts de pierre

Christophe Maitay, archéologue à l'Inrap, présentera lors d'une conférence à la salle de la Gorande à Vouillé, des habitats de hauteurs de l'âge du Bronze et du premier âge du Fer mis au jour aux environs de la commune.

lire la suite...
L?aventure des embarcations archéologiques

Le Musée d'histoire de Lyon et l'Inrap proposent une journée d?étude autour de la pirogue-vivier LSG 15, découverte en 2003 par l'Inrap lors des fouilles du parking Saint-Georges à Lyon, et présentée au public depuis mai 2021 dans l?exposition Les Pieds dans l?eau.

lire la suite...
Sur les traces des Gaulois et des Romains en Vendée

Le Département de la Vendée vous invite, en partenariat avec l'Inrap, à découvrir, à travers un parcours en 4 étapes, le résultat des fouilles et des recherches archéologiques menées en Vendée depuis le XIXe siècle.

Au sein de cette exposition, admirez des objets exceptionnels mis au jour depuis un siècle en Vendée. Des objets inédits, témoins des savoir-faire et des modes de vie de nos ancêtres, provenant de grands musées et des fouilles menées en Vendée depuis plus de 20 ans s'offrent à votre regard.

lire la suite...
Nouvelles recherches et nouvelles méthodes : pour une avancée des connaissances sur les ensembles funéraires alto-médiévaux - 42e Journées internationales d'archéologie mérovingienne

Colloque de l'Association française d?archéologie mérovingienne qui se déroulera à Saint-Germain-en-Laye (78), au musée d'archéologie nationale et à la salle Jacques Tati, du mercredi 5 au samedi 8 octobre 2022.

lire la suite...
La minière de Ri (Orne) : Extraction de silex et production de haches au Néolithique moyen

Exploitée sur plus d?un siècle par les populations néolithiques (dans l?intervalle de 4000 à 3800 avant notre ère selon les datations C14), la minière de silex de Ri, dans l?Orne, s?étendait sur plus de 25 hectares. Les deux hectares fouillés ont permis de repérer et d?étudier 550 puits et l?outillage brisé ou perdu en bois, bois de cerf et silex. Si les uns servaient à l?extraction, les autres sont liés à la production sur place de lames de hache, composante essentielle de l?économie néolithique. Selon les estimations, ce n?était pas moins de 7000 puits d?extraction de silex qui ont été creusés au plus fort de l?exploitation, sans doute par plusieurs communautés installées dans un rayon de quelques kilomètres. Le substrat étant relativement facile à creuser, un travail expérimental a pu être conduit parallèlement à la fouille. Il a permis d?estimer les méthodes et les durées d?extraction, mais aussi la quantité de production de lames à partir des rognons (environ 3000 lames par an), et de poser des hypothèses sur l?organisation de cette production, entre segmentation et partage des tâches et développement d?un artisanat hautement spécialisé.

lire la suite...
Des bâtiments antiques à Penta-di-Casinca (Haute-Corse)

À Penta-Di-Casinca, sur prescription de la Drac de Corse, l?Inrap a mis au jour les vestiges de bâtiments datés entre le Ier et le Ve siècles après J.-C, révélant de nouveaux éléments sur l?occupation de la plaine littorale orientale, en périphérie de l?agglomération antique de Mariana.

lire la suite...
Une mine d'extraction de silex néolithique à Ri, entre Falaise et Argentan (Orne)

La construction de l'autoroute A88, reliant les villes de Caen, Falaise et Sées, fut une occasion unique de fouiller, sur 45 km, l'un des secteurs archéologiques les plus sensibles de la « plaine de Caen ». Parmi les sites découverts, une minière de silex néolithique.
 

lire la suite...
Le Néolithique en passant par Concarneau
lire la suite...
Les mondes du Néolithique

Pour clôturer sa saison Néolithique, l?Inrap organise en partenariat avec le musée du quai Branly ? Jacques Chirac, une rencontre-projection intitulée « Les mondes du Néolithique ».

lire la suite...
Conclusions de la journée "Les mondes du Néolithique"

Rencontre-projection « Les mondes du Néolithique » avec Jean-Paul Demoule, professeur à Paris 1 et Jean Guilaine, membre de l?Institut et professeur émérite au Collège de France.

lire la suite...
Les colloques de l?Inrap

Chaque année l?Inrap organise un colloque international ouvert à tous les publics.
Les enregistrements de ces rencontres sont consultables en ligne.

lire la suite...
Ouverture de la rencontre-projection « Les mondes du Néolithique »

Rencontre-projection « Les mondes du Néolithique » par Dominique Garcia, président de l?Inrap, et Philippe Charlier, directeur du département de la recherche et de l?enseignement au musée du quai Branly ? Jacques Chirac.

lire la suite...
Débat autour de la projection du documentaire « Éthiopie, le mystère des mégalithes »

Rencontre-projection « Les mondes du Néolithique » avec Alain Tixier, réalisateur, Jessie Cauliez, archéologue, CNRS et Jean-Paul Cros, médecin, anthropologue. Modération Philippe Charlier, musée du quai Branly - Jacques Chirac

lire la suite...
La sédentaire, la potière et la fermière : le Néolithique sans fin d?Amazonie

Rencontre-projection « Les mondes du Néolithique » par Stephen Rostain, CNRS

lire la suite...
Des processus de néolithisation chez les populations précolombiennes des Antilles : questions au travers de l?étude des restes coquilliers archéologiques.

Rencontre-projection « Les mondes du Néolithique » par Nathalie Serrand, Inrap

lire la suite...
De la domestication des plantes à l'agriculture en Amazonie du sud-ouest

Rencontre-projection « Les mondes du Néolithique » par Umberto Lombardo, université de Berne

lire la suite...
Un Néolithique sans élevage, l?importance de l?environnement sur les choix de subsistance depuis la Chine des confins jusqu?en Asie du sud-est

Rencontre-projection « Les mondes du Néolithique » par Stéphane Frère, archéozoologue à l?Inrap

lire la suite...
De la révolution à la transition néolithique

Rencontre-projection « Les mondes du Néolithique » par Jean Guilaine, membre de l?Institut et professeur émérite au Collège de France

lire la suite...
Marcel Proust « archéologue de soi-même »

Avec Nathalie Mauriac, directrice de recherche au CNRS (laboratoire ITEM - Institut des Textes Et Manuscrits modernes), arrière-petite-fille du docteur Robert Proust, frère de Marcel, et petite-fille de François Mauriac, Alain Schnapp, archéologue, professeur émérite à l?Université de Paris I Panthéon-Sorbonne et ancien directeur général de l'Institut national d'histoire de l'art (INHA), Anne-Laure Sol, conservatrice en chef du Patrimoine, responsable des collections peintures du Musée Carnavalet-Histoire de Paris.

lire la suite...
Découverte d'un habitat néolithique, d'une nécropole protohistorique et d'une voie antique à Aubagne (Bouches-du-Rhône)

Dans la commune d?Aubagne, des investigations conduites par l?Inrap ont permis la découverte d?un habitat du Néolithique moyen et final, d'une nécropole monumentale (tumulus) de la fin de l?âge du Bronze et du début de l?âge du Fer ayant livré un mobilier exceptionnel (épée, bracelets décorés, torque, céramique...), et d'une voie romaine inédite, rattachée probablement au territoire de Massalia-Marseille, ayant pu jouer un rôle stratégique dans le conflit qui oppose César à Pompée.

lire la suite...
[ANNULÉE] Zoom sur le métier d?archéologue

Venez assister à une conférence-projection qui permettra d?échanger sur le métier d?archéologue aujourd?hui.

lire la suite...
L?Inrap et le groupe Pichet signent une convention de partenariat

L?Inrap et le Groupe PICHET, respectivement présidés par Dominique Garcia et Patrice Pichet, ont signé ce mercredi 8 décembre, au salon de l'immobilier d'entreprise (SIMI), une convention-cadre de partenariat pour la réalisation et la valorisation des opérations d?archéologie préventive à l?occasion des travaux d?aménagement conduits par le Groupe Pichet.

lire la suite...
Missions et activités

L?Inrap réalise les diagnostics et les fouilles d?archéologie préventive. Il « assure l?exploitation scientifique des opérations d?archéologie préventive et la diffusion de leurs résultats. Il concourt à l?enseignement, à la diffusion culturelle et à la valorisation de l?archéologie. » (extrait de l'article L523-1 du Code du patrimoine).

lire la suite...
Vous êtes sur le point de déposer un permis d'aménager ou de construire?
lire la suite...
Présentation du Conseil scientifique

Une des principales instances de fonctionnement de l?Inrap : rôle, fonctionnement, composition et calendrier

lire la suite...
Des campements de chasseurs-cueilleurs et un monument funéraire du Néolithique final à Morschwiller-le-Bas (Haut-Rhin)

À Morschwiller-le-Bas, la fouille d?un ancien vallon, aujourd?hui comblé, révèle des vestiges du Mésolithique, d?environ 9000 avant J.-C., et un monument funéraire du Néolithique final, datant de 3500-3100 avant J.-C., sans équivalent connu à ce jour en Alsace.

lire la suite...
À la découverte des Étrusques

Avec Marie-Laurence Haack, historienne et étruscologue, professeure d'histoire ancienne à l'université de Picardie Jules-Verne.

Engloutis sous la puissance de Rome, les Étrusques ne sont plus aujourd?hui sur le devant de la scène, et ont d?ailleurs disparu des manuels scolaires, français et italiens, au cours du XXe siècle, probablement parce que seule une bribe de leur propre histoire, de leur littérature nous est parvenue.

lire la suite...
Le culte de saint Romard à Châtelaillon : du mausolée au prieuré (Charente-Maritime)

À Châtelaillon, une fouille de l?Inrap offre l?opportunité d?étudier une partie du cimetière mérovingien et du prieuré saint-Romard.  Capitale de l?Aunis jusqu?au XIe siècle (avant La Rochelle), la cité médiévale de Châtelaillon a aujourd?hui disparu, la falaise sur laquelle elle était installée ayant été sapée par l?océan. Hors les murs, le prieuré Saint-Romard a, lui, été épargné.

lire la suite...
Archéologie du handicap : la place des personnes handicapées dans les sociétés du passé

Quel était le quotidien d'un individu handicapé ? L'archéologie funéraire, l'anthropologie, et les progrès de la paléopathologie alimentent les débats permettant de réfléchir à leur place dans les sociétés d'hier et d'aujourd'hui.

lire la suite...
Boire et manger en Anjou à l?époque gallo-romaine

À partir des découvertes archéologiques récentes faites sur le territoire de l?Anjou, confrontées aux données textuelles antiques, est-il possible de brosser un tableau des pratiques alimentaires de nos ancêtres gallo-romains ? C?est le sujet de cette conférence donnée par Maxime Mortreau, archéologue Inrap, aux Archives départementales de Maine-et-Loire.

lire la suite...